Industrie : qualité de l’air dans les milieux de production


Un système de ventilation installé dans une usine

Dans de nombreux secteurs industriels la qualité de l’air sur les milieux de production est primordiale. Pour garantir un air sain il est nécessaire d’avoir recours à des solutions de ventilation, d’aspiration ou de purification de l’air.

La ventilation industrielle

Elle peut être générale ou locale. La ventilation en milieu industriel générale est installée dans tout le bâtiment de production. Elle permet un renouvellement de l’air de la zone par un apport d’air neuf venant de l’extérieur. Ce type de ventilation s’emploie dans les endroits peu pollués ou bien en complément d’une ventilation locale.

La ventilation locale se situe au plus près des postes de travail. Elle permet de limiter la dispersion des polluants et de protéger la santé des travailleurs. Les équipements sont eux aussi protéger d’une pénétration des polluants dans leur circuits.

L’aspiration industrielle

Il faut distinguer la ventilation industrielle de l’aspiration industrielle. En effet, cette dernière permet le nettoyage et la captation des polluants, résidus et saletés au niveau des zones de production. Elle est moins liée à la qualité de l’air mais plus à l’hygiène générale de la zone de production. Avec un tel système les équipements restent propres et demandent donc moins de maintenance. Le secteur agro-alimentaire est très souvent équipé de ce type de dispositif.

La filtration industrielle

Une usine qui pollue avec des fumées

En milieu industriel les particules fines en suspension dans l’air sont un danger pour les produits et pour les travailleurs. Les particules les plus fines (de l’ordre du micron) sont les plus dangereuses pour la santé car elles se glissent facilement dans les voies respiratoires. Elles peuvent alors provoquer des cancers ou de l’asthme.

La filtration peut aussi concerner les particules qui sortent de la zone de production. Les composés organiques volatils sont par exemple des composés que l’on retrouve sous forme gazeuse et qui sont souvent relargués dans l’atmosphère par l’industrie. Pour ne pas rejeter n’importe quoi, il existe plusieurs méthodes : la bio filtration, le lavage du gaz, l’oxydation thermique ou encore l’absorption par charbon actif.

Qualité de l’air en zone blanche

Une zone blanche est une zone où la température, la composition de l’air et la pression sont contrôlées. On retrouve ces zones dans plusieurs types d’industries : agro-alimentaire, pharmaceutique, cosmétique, technologie de pointe, etc. Dans une zone blanche aucun risque qu’une particule vienne contaminer un flacon de solution. L’air de la zone blanche est renouvelé régulièrement après filtration et contrôle. Des particules de l’ordre du micron sont filtrées et ne peuvent contaminer l’intérieur de la zone.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *