Les roulements mécaniques font partie des éléments essentiels d’une machine industrielle, d’une ligne de production, d’équipements technologiques, etc. Ils ont pour rôle de guider un assemblage en rotation. Ils assurent la rotation d’un composant par rapport à un autre.

Différents secteurs en ont besoin dans leurs activités : on citera l’aéronautique,  la sidérurgie, la cimenterie, l’éolien, l’automobile, etc. Le tout, est de bien choisir son système de roulement mécanique pour une haute performance des équipements en termes de productivité, de durabilité, etc.

Différents types de roulement mécanique

Il existe différentes types de roulements mécaniques, parmi lesquels :

  • Le roulement à billes
  • Les roulements à rouleaux cylindriques
  • Les roulements à rouleaux coniques
  • Les roulements à aiguilles

 

Les roulements à billes restent les mécanismes les plus couramment utilisés car ils sont souvent moins coûteux. Toutefois, chaque système a ses avantages et ses inconvénients. Chaque type de roulement est plus ou moins bien adapté à un domaine plus qu’un autre.

Plusieurs facteurs à prendre en compte pour bien choisir des roulements mécaniques

Pour bien choisir des roulements mécaniques, il faut prendre en compte dans un premier temps, la charge à supporter :

  • une charge axiale parallèle à l’axe de rotation : roulements à aiguilles ou roulements à billes pour les charges axiales modérées
  • une charge radiale perpendiculaire à cet axe : roulements à rouleaux cylindriques pour les charges radiales importantes ou roulements à billes en cas de charge moins importante
  • une charge combinée (axiale + radial) : roulements à rouleaux coniques.

 

Le type de charge change tout en termes de pression sur les éléments, de performance et d’usure du système. C’est pourquoi il est indispensable de choisir le bon dispositif de roulement mécanique en fonction de ce paramètre, pour le bon fonctionnement de systèmes de guidage linéaire ou autre composants de machine ou de ligne de production.

Autres éléments à prendre en compte pour le bon choix des roulements mécaniques :

  • la vitesse de rotation
  • l’environnement (chocs, vibrations, etc.)
  • la rigidité des pièces d’un système
  • la durée de vie (les roulements à rouleaux cylindriques sont très robustes par exemple et ont une très grande durée de vie)
  • bague intérieure élargie
  • la lubrification

 

A ces paramètres de choix, viennent s’ajouter un grand nombre d’options possibles, parmi lesquelles : la matière, le traitement de surface, la cage de protection, l’étanchéité, l’angle de contact ou encore, la précharge. Il existe aussi évidemment un large choix de dimensions.

Chaque application industrielle doit prendre en compte ces différents éléments pour adapter ses équipements.