[Sécurité] Préparer la venue d’un visiteur sur un chantier


Lorsqu’un étranger au chantier souhaite visiter ce dernier, il est primordial que le maître d’ouvrage ainsi que ses ouvriers sécurisent les lieux et lui donnent le bon équipement pour préserver sa sécurité. Quelles sont les règles à connaître pour éviter les accidents ? Le point sur Business Actu.

Préparer la visite en sécurisant le chantier

Il s’agit d’une étape nécessaire pour assurer la sécurité des  visiteurs. Il faut donc dans un premier temps s’entretenir avec la (les) personne(s) qui souhaite(nt) visiter le chantier et poser quelques questions, notamment sur la raison de sa venue et ses objectifs. Il sera alors plus aisé de déterminer quelles sections du chantier doivent être sécurisées. Il sera également possible de programmer la visite à l’avance afin de faire passer le visiteur aux meilleurs moments pour éviter de gêner le chantier. Les réponses aux questions donnent enfin de précieux indices sur les équipements de protection individuelle à préparer.

Les équipements de protections obligatoires pour le visiteur

Selon les endroits du chantier qu’il souhaite visiter, différents équipements doivent être donnés au visiteur. Ils doivent être fourni gratuitement et appropriés aux risques à prévenir, tout comme pour un salarié lambda. Il est également obligatoire qu’ils soient certifiés conforme grâce au marquage CE.

Il n’est pas forcément nécessaire de faire porter de nombreux EPI (équipement de protection individuelle) au visiteur d’un chantier, bien que deux éléments soient obligatoires : le casque de chantier et les chaussures de sécurité. Ils sont en effet très importants car le casque prémuni des risques de chutes et de chocs, et les chaussures protègent contre le risque de chute d’objets lourds sur les pieds. Miser sur des marques de renom est une bonne idée pour être sûr de la fiabilité des équipements, comme Sofop pour le casque et Diadora pour les chaussures.

Il peut également être indiqué de faire porter au visiteur une veste de visualisation (jaune ou orange avec bandes réfléchissantes) conforme à la norme EN 471, mais aussi des protections auditives s’il passe dans des endroits fortement exposés au bruit. Des lunettes de protection voire un masque complet sont à utiliser pour éviter toute projection ou inhalation d’un produit toxique, par exemple lors de l’utilisation d’aérosols. Enfin, si le visiteur veut toucher quoi que soit, il est obligatoire qu’il porte des gants de sécurité comme ceux proposés par la marque Delta Plus.

 

En suivant toutes ces consignes, le visiteur pourra évoluer en toute sécurité sur le chantier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *