Cloud Computing : les entreprises françaises encore fileuses


Aujourd’hui, les entreprises françaises ne sont pas encore suffisamment convaincues pour basculer franchement dans le Cloud. En effet, selon un sondage Insee en 2014, seule 12% des entreprises françaises de plus de 10 salariés ont acheté des services de Cloud. Mais qu’est-ce que le Cloud et pourquoi les entreprises n’osent pas encore franchir le cap ? Business Actu s’est penché sur la question.

Le Cloud Computing : qu’est ce que c’est ?

Le Cloud Computing, aussi poétiquement appelé l’informatique des nuages, est utilisé par de nombreuses personnes sans qu’elles ne le sachent. En effet, lorsqu’on utilise son mail, on fait du cloud. Pour faire simple, le Cloud est l’exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l’intermédiaire d’un réseau (généralement Internet). Il s’agit donc d’une délocalisation de l’infrastructure informatique.

Le National Institute of Standards and Technology définit ainsi le Cloud : «Le cloud computing est un modèle qui permet un accès omniprésent, pratique et à la demande à un réseau partagé et à un ensemble de ressources informatiques configurables (comme par exemple : des réseaux, des serveurs, du stockage, des applications et des services) qui peuvent être provisionnées et libérées avec un minimum d’administration ».

Le grand public peut avoir accès à des offres de Cloud via les grands acteurs que sont Google, Amazon, Microsoft… Mais pour les entreprises qui souhaitent garder le contrôle de leurs données, il existe des clouds privés, proposés par de nombreux acteurs dont les hébergeurs, qui proposent également des serveurs dédiés.

Les entreprises françaises n’ont pas encore franchi le cap

Les entreprises françaises ne sont pas encore convaincues par le Cloud Computing. Et pour 37% d’entre elles (toujours selon l’INSEE), ce sont les prix d’un service de cloud qui les freinent.

Pour d’autres ; la sécurité et l’intégrité des données suscitent une grande crainte. Les entreprises sont effet très vigilantes sur la localisation des informations et donc à la législation applicable en cas de problème.

La sécurité des données focalise surtout l’attention des grands groupes.

Vers une transformation numérique

Si les entreprises françaises sont encore frileuses concernant le Cloud Computing, une révolution numérique est cependant en marche. En effet, selon une étude intitulée « Digital Transformation Survey » qui date de cette année, 53% des entreprises françaises ont réorganisé leur service lors des 12 derniers mois. Dans 37% des cas, le Directeur des Systèmes d’Information a été remplacé pour mener à bien ces transformations.

En France donc, l’usage du cloud en entreprise se focalise surtout sur le stockage, l’hébergement de base de données et la messagerie.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *